CERNES

L'esthétique de la zone périoculaire de la paupière inférieure nous indique l'état de vieillissement d'une personne.

Et si à cela on ajoute l'apparition de cernes, on pourrait donner une sensation de fatigue, épuisement et tristesse. Cette perception a perduré dans le temps et s'est reproduite dans de nombreuses cultures et classes sociales. Depuis l'Antiquité, les femmes ont toujours essayé de dissimuler leurs cernes. Actuellement, elles dépensent environ 15000€ à cette fin. On estime que parmi les différents soins cosmétiques cutanés non invasifs, le contour des yeux est devenu une priorité des femmes.
Il est indispensable de bien connaître l'anatomie régionale pour traiter les cernes. Il y a beaucoup de modalités différentes. L'élection du traitement dépend des causes et, donc, il doit être soigneusement étudié.

Les modalités de traitement sont diverses : dissimulation, camouflage, techniques laser, fillers ou même des procédures chirurgicales.

instituto laser

Instituto laser

Les causes des cernes peuvent être associées à différentes affections
MULTIFACTORIELLES
CONGÉNITALES
ACQUISES

Caractéristiques
de la peau

Qualité de la fine couche de peau de la paupière.

Transparence de la peau de la paupière, ce qui remarque les caractéristiques du derme.

L'ancrage de la paupière est minimal ou il n'y a pas de tissu cellulaire sous-cutané.

la peau de la paupière a une étroite relation avec le muscle orbiculaire de l’œil, ce qui remarque les signes de l'âge dans cette zone.

Caractéristiques des
zones adjacentes

Architecture des ligaments et des os du visage.

Tissu cellulaire sous-cutané dans la zone médiane du visage.

Proéminence du muscle orbiculaire de l’œil.

Vascularisation suffisante de la zone.

Caractéristiques des
fluides de la zone

Extravasation des produits pigmentaires de la décomposition de l’hémoglobine (hémosidérine et biliverdine).

Les maladies concomitantes qui augmentent la perméabilité locale intensifient le pigment de la zone.

Accumulation de liquide par défaut dans le drainage de la zone en cas de maladie (atopie, dermatite de contact, insuffisance cardiaque et les régimes alimentaires riches en sel).

Présence de liquide dans la paupière inférieure couvrant le muscle orbiculaire de la paupière. La zone devient violet.

Changements
liés à l'âge

Perte de la graisse sous-cutanée et, donc, perte de volume et hypertrophie du muscle orbiculaire de l’œil.

Perte de volume de la région malaire.

Présence de pseudo-hernies périoculaires.

- Changements hormonales.

Prise de médicaments

Médicaments par voie orale (contraception).

Gouttes ophtalmiques analogues aux prostaglandines F2.

Influences environnementales et l'exposition solaire.

Perte d'élasticité et turgescence en fonction de la perte de collagène et d'élastine.

TECHNIQUES COMBINÉES POUR TRAITER LES CERNES

D'abord, il est indispensable de bien connaître l'anatomie régionale de la paupière inférieure pour traiter les cernes et il faut absolument identifier les causes pour élaborer une thérapie plus personnelle.

Les techniques à combiner sont diverses : crèmes cosmétiques, dispositifs de lumière, chaleur locale, peelings chimiques, fillers d'acide hyaluronique, micropigmentation corrective, transfert de graisse, techniques et implants chirurgicaux..

Dans notre centre, nous combinons des techniques non invasives avec des techniques de lumière laser à plusieurs longueurs d'onde.

Blépharoplastie transconjonctivale

La peau des paupières est très fine par rapport au reste du corps, pauvre en fibres de collagène et d'élastine.

Les caractéristiques propres de la peau de la zone et l'impact de nombreux facteurs externes tels que le rayonnement ultraviolet, le sommeil, la fatigue, des facteurs génétiques, etc. favorisent le vieillissement du contour des yeux, provoquant l'apparition de rides, poches, cernes ou des paupières tombantes.

Avec l'équipement dont nous disposons aujourd'hui, c'est possible de réaliser une blépharoplastie laser transconjonctivale en toute sécurité et précision en utilisant de nouvelles techniques de lumière fractionnelle.

Grâce à cette technique, on active le processus biologique de réorganisation et tension des fibres d'élastine et on favorise aussi la dénaturation partielle des fibres de collagène. On parvient à la tension et apparition immédiate de nouvelles fibres de collagène. Vos paupières resteront naturelles et firmes longtemps.

Il s'agit d'une technique non invasive, effectuée sur une base ambulatoire en utilisant de l'anesthésie topique (gouttes). Il n'y aura aucun signe d'hématomes ni rougeurs après la procédure. Retour immédiat à la vie normale. Cette technique requiert plusieurs sessions.

blefaroplastia